Le Blue Brain Project de l'EPFL

Visualisation scientifique

Le Blue Brain Project de l’EPFL est une initiative suisse de recherche sur le cerveau fondée et pilotée par le Professeur Henry Markram. Son objectif est d’établir la simulation cérébrale numérique comme une approche complémentaire aux neurosciences expérimentales, théoriques et cliniques pour comprendre le cerveau en créant, pour la première fois au monde, des simulations numériques du cerveau de la souris grâce aux reconstructions digitales et biologiquement détaillées des neurones.

La stratégie de recherche innovante du Blue Brain Project exploite les interdépendances dans les données expérimentales pour aboutir à une cartographie détaillée du cerveau, sans pour autant chercher à mesurer en détail ses multiples niveaux d'organisation (molécules, cellules, microcircuits, régions cérébrales, cerveau entier). Cette stratégie permet au projet de réaliser des reconstructions numériques (modèles computationnels) du cerveau à un niveau de détail biologique sans précédent.

Visualisation scientifique

La visualisation scientifique est un élément clé de la recherche du Blue Brain Project guidée par les données. Elle transforme les modèles numériques de tissu cérébral et les simulations à grande échelle en représentations interactives qui peuvent être exploitées par les scientifiques.

D'une certaine manière, la visualisation scientifique est très similaire à ce qu'est un microscope pour un expérimentateur, elle rend les choses visibles à l'œil du chercheur. Dans le cas d'un microscope, l'objet d'étude est trop petit pour être vu et le microscope agrandit l'objet. Dans d'autres appareils d'imagerie, comme l’IRM, l'image obtenue est un assemblage de diverses mesures électromagnétiques en une représentation visuelle par un ordinateur. Par analogie, la visualisation scientifique appliquée aux neurosciences computationnelles (in silico) rend visibles des aspects des modèles qui autrement n’existeraient que sous forme de chiffres dans l’ordinateur. Par exemple, nous pouvons attribuer une couleur à un type particulier de neurones pour le distinguer des autres. Ou encore, nous pouvons attribuer une couleur spécifique au potentiel électrique d'un neurone, ce qui permet de "voir" son activité électrique.

Les images exposées montrent quelques exemples de visualisations du Blue Brain Project. D'autres ressources visuelles sont disponibles dans les publications et les canaux en ligne du Blue Brain Project.

LIEU

Hôpital | Accueil principal
Rue Gabrielle Perret-Gentil 4 | 1205 Genève

DATE

Du 24 mai au 30 novembre 2022

PLUS D'INFORMATIONS 

 

Dernière mise à jour : 14/06/2022